Tuto Pegboard et placard sur-mesure

Qui n’a jamais rêvé d’avoir un bureau aussi beau que fonctionnel ? Un bureau dans lequel il fait bon travailler/bidouiller/bricoler ? Je suis passionnée d’activités créatives et mes projets avaient, jusqu’alors, beaucoup trop tendance à s’étaler dans tout le salon (au grand désespoir de mon mari !). Dans notre nouvelle maison, j’ai pu créer l’espace bureau/atelier dont je rêvais…
Je vous propose donc ce tuto pour, vous aussi, réaliser un pegboard ainsi qu’un placard sur-mesure !

Réalisez un pegboard XXL grâce à ce tuto

Un pegboard c’est un panneau (souvent en bois mais pas uniquement) qui permet d’accrocher toutes sortes de choses grâce à des tourillons. Ce système de rangement existe en réalité depuis des dizaines d’années dans des ateliers ou des garages pour permettre à chacun d’avoir tout le nécessaire à portée de main. J’ai souhaité réaliser un pegboard sur l’entièreté de mon mur (ou presque!) !
Le plus important pour obtenir un beau résultat est la conception ! C’est à dire qu’il faut penser le projet par rapport aux contraintes existantes (l’emplacement d’une fenêtre, d’un interrupteur, d’une plinthe, …) que ce soit pour le panneau ou pour l’emplacement des trous. Je pense que le schéma est indispensable pour tester votre projet, vous seriez chanceux si cela fonctionnait au premier essai. Personnellement, c’est après 4 schémas que j’ai trouvé la meilleure solution possible (oui, les espacements uniformes sont rarement possibles).

Notre mur mesure 3m de haut sur 3,2m de large. Nous avons fait le choix de laisser un espace de 5cm entre le pegboard et le plafond car celui-ci n’était pas parfaitement droit. Nous avons calculé l’espacement des trous en fonction de l’emplacement de mon futur bureau et de la fenêtre.

Les étapes pour réaliser un pegboard XXL

/!\ Ci-dessous ne sont indiquées que les principales étapes. Il vous faudra concevoir votre projet en amont et l’adapter aux dimensions souhaitées, à l’espace disponible, aux contraintes, etc, …

Toutefois, voici le plan que j’ai réalisé et qui vous aidera peut-être à réaliser le vôtre :



Pour commencer …

  • Coupez/ajustez les plaques de contreplaqué aux dimensions nécessaires à la réalisation de votre projet. Pensez à poncer les tranches pour un plus joli rendu si il y a des raccords de plaques.
  • Symbolisez les marques sur votre support, indiquant le centre des trous, qui vous permettront de les percer. Patience et minutie sont indispensables, quelques millimètres de décalage sont suffisants pour être perçus par l’œil humain.
  • Choisissez un diamètre de forêt ide perçage identique au diamètre des tourillons qui serviront de support dans les trous du pegboard (cela évitera qu’il y ait du jeu et vos tourillons seront bien maintenus et bien droits). Dans mon cas, je suis parti sur un diamètre de 30 mm (conseil : faites un test sur une chute de bois et vérifier que le tourillon s’emboîte bien)
  • A l’aide d’une perceuse à colonne (idéalement mais tout le monde n’en dispose pas), réalisez l’ensemble des trous. Poncez légèrement l’intérieur de chaque trou (oui, c’est long, très long… !)
  • Poncez la planche de contreplaqué pour une plus jolie finition et recommencer autant de fois que vous avez de plaques.

Pour terminer …

  • Fixez des tasseaux horizontalement sur le mur à l’aide de chevilles (type queue de cochon ou à expansion si votre mur est en plaque de plâtre par exemple), en prenant garde que ceux-ci ne se trouvent pas dans le futur alignement des trous des plaques préalablement percées. Ces tasseaux serviront à accrocher le pegboard tout en permettant d’enfoncer suffisamment les futurs tourillons.
  • L’écartement entre les tasseaux est de plus ou moins 60 à 70 cm
  • Positionnez les plaques contre les tasseaux, vérifiez que tout est nickel avant de les fixer.
  • Clouez (ou vissez) les plaques aux tasseaux (j’ai choisi les clous à tête fine pour que les fixations soient le plus discret possible, mais les vis assurent une fixation plus forte, plus visible et moins esthétique à mon goût).
  • Découpez vos tourillons et vos étagères, choisissez votre combinaison personnelle.
  • Enjoy !

Listes des fournitures nécessaires à la réalisation du Pegboard

/!\ Ci-dessous les fournitures que nous avons acheté, vous pouvez tout à fait les adapter selon vos goûts (bois différents, tourillons plus étroits, …)

  • Planches de contreplaqué en Okoumé 320x153cm (épaisseur 15 mm), achetées chez Panofrance
  • Tourillons (diamètre 30 mm) en hêtre achetés chez Aduis
  • Forêt à bois (diamètre 30 mm)
  • Tasseaux en pin 23×35 mm de 2,40 m, achetés chez Leroy Merlin
  • Visseries : clous, vis, queues de cochon, …
  • De la patience, de la détermination et un peu de muscles

Réalisez un placard sur-mesure grâce à ce tuto

Dans une maison/un appartement, il faut choisir ses priorités. Il n’est pas possible de s’offrir du sur-mesure dans toutes les pièces ! Et croyez-moi, un placard sur-mesure coûte très cher ! Avec Thibault, nous sommes donc partis à la recherche d’une solution pour aménager l’espace placard de mon bureau/atelier.

Ikea, le géant suédois comme solution

Les solutions dressing de chez Ikea sont d’un bon rapport qualité-prix, je dirais même qu’ils sont imbattables niveau tarif ! Hop, c’est validé, un meuble de dressing fera un très bon placard de rangement !
Dans mon bureau, l’espace a aménager en placard mesure 119cm de large sur 3m de haut.
Nous avons donc opté pour un meuble Pax de 100cm (l’espace était tout juste insuffisant pour nous permettre de mettre 2 Platsa de 60cm de large). Nous avons choisi d’optimiser les 19cm restants pour réaliser des étagères. Cela n’est pas obligatoire, un coffrage vous donnera le même effet de placard encastré.

Les étapes pour réaliser un placard encastré sur-mesure

/!\ Ci-dessous ne sont indiquées que les principales étapes. Il vous faudra concevoir votre projet en amont et l’adapter aux dimensions souhaitées, à l’espace disponible, aux contraintes, etc, …

Tout d’abord …

  • Assembler votre placard en kit
  • Choisir du bois de coffrage, idéalement de la même épaisseur que celle de votre porte de placard
  • Fonction de la profondeur du placard (hors porte), tracer des traits sur les murs et le plafond pour positionner les tasseaux qui maintiendront le placard et le coffrage (si le coffrage et la porte font la même épaisseur, le coffrage sera alors aligné avec la porte, donnant l’impression d’un placard encastré)
  • A l’aide de vis et de queues de cochon, fixez des tasseaux le long des traits. Ils vous serviront ensuite à y fixer votre placard et le coffrage
  • Positionner le placard et fixez-le en le vissant depuis l’intérieur, il faut donc choisir des vis d’une longueur équivalente à l’épaisseur de la joue du placard + 1/2 à 3/4 de l’épaisseur du tasseau (conseil : pré-percer légèrement l’intérieur du placard à l’endroit où vous positionnez vos vis afin que celles-ci soient le moins visibles possible).

Ensuite …

  • Découpez un plaque de coffrage à la dimension du trou restant (distance entre le haut du placard et votre plafond) dans le but de donner l’illusion d’une “placard encastré”. Fixez votre plaque aux tasseaux au dessous du placard (conseil : fixez également un tasseau sur le haut du placard au ras de la planche haute pour un meilleur maintien du coffrage)
  • Sur la droite du placard, mesurez l’espace restant afin d’y mettre des étagères et de faire une continuité avec le mur. Pour un maximum de régularité et de précision, nous avons fait découper une planche en petites tablettes chez Leroy Merlin.
  • Fixez des ergots dans le mur et dans le placard pour supporter les tablettes qui serviront d’étagères
  • Faire reposer les étagères sur les ergots

Listes des fournitures nécessaires à la réalisation du placard encastré

/!\ Ci-dessous les fournitures que nous avons acheté, vous pouvez tout à fait les adapter selon vos goûts (bois différents, étagères ou non, …)

  • Une armoire Pax 100cm et ses différents “accessoires” (tiroirs, étagères, séparateur,…) de chez Ikea
  • Planche en mélaminé blanc de chez Leroy merlin pour réaliser les étagères (fait découper en magasin aux bonnes dimensions pour un budget de 15€ coupes comprises)
  • Perceuse, tournevis et visseries : clous, vis, queues de cochon, …
  • De la patience et de la motivation.

J’espère que ces tutos pour réaliser un pegboard et un placard sur-mesure vous aideront à aménager votre chez vous ! Je ne vous cache pas que la réalisation est assez fastidieuse mais le résultat vaut le coup ! N’hésitez pas à me donner vos avis en commentaire ou à partager vos réalisations via instagram en utilisant le #troisiemevoyelleleblog !

2 Comments

  1. 15 septembre 2020
    Reply

    Merci pour ce récap ! Vraiment trop fan de ce mur je garde l’idée au chaud pour plus tard !

    • 23 septembre 2020
      Reply

      C’est fait pour ça 🙂 esthétique et très pratique à l’usage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *